Essai de vêtements – Manteau Impact 2015 de Macna

Les 3000 premiers kilomètres

Changer de manteau de moto, c'est toujours comme entreprendre une nouvelle relation. On a derrière nous les vieilles habitudes et les zones de confort auxquelles on s'accroche – souvent trop obstinément.

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Mais là, je crois que j'ai trouvé un manteau digne de nouvelles aventures.

Le manufacturier Macna produit des vêtements spécialisés pour la moto depuis plus de 20 ans. Il exporte depuis 2005 et il est maintenant représenté dans plus de 60 pays. Basé au Pays-Bas, on pourrait le qualifier d'innovateur (visibilité, matériaux réfléchissants, membrane respirante et membrane ultra-résistante à l'abrasion) dans le créneau des vêtements de la tranche supérieure du mileu de gamme.

Le mateau Macna Impact est annoncé comme étant à la fois imperméable et respirant. Il l'est !

J'ai eu l'occasion de le porter par temps très chaud (35 C), pris dans les embouteillages sur la 401 vers Toronto ainsi que par temps plutôt froid (entre 5 et 15 C). Le manteau "respire" effectivement assez bien. Il n'y a que trois ouvertures de ventilation (haut du dos et sous chacun des bras) – mais celles-ci sont remarquablement efficaces dès qu'on est en mouvement.

L'ensemble du manteau est doublé d'une maille fort confortable qui fait que la peau n'est jamais en contact avec la pellicule extérieure. Comme il est très respirant et que l'étoffe donne l'effet d'être plutôt mince, on sent la fraîcheur dès que le mercure descend un peu. La veste intérieure, fort bien conçue, devient rapidement nécessaire et elle est très confortable sur une large plage de température et de conditions. Elle peut soit être "zippée" à l'intérieur du manteau tout en étant fermée indépendemment par ses propres fermetures-éclair, soit portée détachée de celui-ci et servir de veste de destination – elle a l'effet d'un très confortable vêtement en "soft-shell". Le manteau demeure facile à enfiler, que la veste intérieure y soit fixée ou non.

Kawasaki VN1700 Vaquero 2023 : faut-il craquer pour son prix?

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Conception et matériaux.

La coupe du manteau sied bien aux gabarits nord-américains – ce n'est pas toujours le cas avec les vêtements conçus en Europe (plus longs et effilés) ou ceux fabriqués en Asie (plus courts et souvent trop ronds mais serrés aux épaules). Ici, le mateau Macna offre du coffre (poitrine), des épaules et une longueur qui font bien – en tout cas pour mon gabarit !

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Les matériaux utilisés et la qualité de la confection sont largement au-dessus de la moyenne. Il y avait longtemps que je n'avais pas déballé un manteau de moto qui ne demandait pas d'ajustement (coutures imparfaites, bouts de fil qui dépassent, etc). Et depuis quelques semaines que je le porte, il ne montre pas de marque d'usure prématurée. C'est confortable dès le premier contact, et ça semble durable.

Mon seul bémol touche la fermeture du collet. Le "clip" coulissant ne m'apparaît pas être la meilleure solution malgré qu'il fonctionne finalement assez bien – mais il n'est pas possible de le fermer d'une seule main une fois en route. Vaut mieux penser à le fermer avant de s'élancer.

Il pourrait y avoir plus de poches, bien que celles qui sont présentes sont très pratiques et très bien réalisées.

Pour ce qui est de la prétention d'imperméabilité, il a fallu que je cherche de la pluie – et j'en ai finalement trouvé !
D'abord un orage de fin de journée, avec des tonnes d'eau en quelques minutes. Puis un avant-midi de pluie continue et généreuse, en plein ce qu'il faut pour une scéance de photos mouillées.

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Verdict – tout à fait imperméable et confortable !

L'eau a plutôt tendance à perler sur la surface de l'étoffe extérieure et même après quelques heures de pluie le manteau ne donne pas l'impression d'être mouillé. Mais il devient rapidement "froid" (voir plus haut) et il sera nécessaire de porter la veste intérieure dès que le mercure descend un peu – particulièrement sous la pluie.

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpexmanteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Au sec et au frais – c'est comme ça que j'aime ça !

Dunlop Trailmax Raid. Le lien manquant des pneus aventure chez Dunlop ???

Du point de vue de la sécurité passive, on retrouve un ensemble de bandes réfléchissantes qui semblent noires durant le jour mais qui s'illuminent dès qu'on rayon de lumière les touche – voyez l'effet du flash.

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpexmanteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Premières conclusions après 3000 kilomètres sous toutes sortes de conditions – le manteau Impact de Macna est une vêtement de qualité qui est à la hauteur de ses prétentions. Respirant, imperméable et confortable en plus d'être réalisé avec des matériaux de qualité et une évidente attention à la finition.

manteau, macna, impact, 2015, imperméable, respirant, kimpex

Il me reste quelques milliers de kilomètres avant la fin de la saison, je vous en reparlerai avant de ranger les motos.

Cet essai est rendu possible grâce à la collaboration de Kimpex.

http://www.kimpex.com/fr-ca/accueil

essai, bottes, botte, moto, oxford, cheyenne

Nous remercions KIMPEX pour la disponibilité de ces équipements.

Alain Labadie,
Chroniqueur, Pilote d'essai