Premier contact avec le Spyder F3 S 2015 de Can-Am

Premier contact avec le Spyder F3 S 2015 de Can-Am

Au cours des derniers jours, j'ai eu l'opportunité de pouvoir faire l'essai du Spyder F3 S 2015 de Can-Am. Je dois dire que j'attendais fébrilement cette occasion depuis l'annonce du lancement du F3 en septembre dernier.

Bien sûr, j'avais pu voir en personne le Spyder F3 et même y prendre place en octobre dernier au Salon des Sports Motorisés et Récréatifs de Québec. Mais s'assoir sur un véhicule à l'arrêt et conduire le même véhicule sont deux expériences totalement différentes. 

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

C'est donc avec plaisir que j'ai accepté l'offre du concessionnaire Spyder d'Amqui, André Hallé & fils, afin de faire l'essai du Spyder F3 S 2015.

Dès que l'on prend place sur le Spyder F3, on remarque que la position de conduite est très différente de ce que l'on retrouve sur les autres modèles. Les gens de Can-Am désiraient offrir une position plus décontractée et c'est très réussi. Jusqu'à présent, j'avais l'impression d'être assis SUR le véhicule, mais avec le F3 on fait pratiquement partie de celui-ci. Le pilote est assis plus bas ce qui abaisse drastiquement le centre de gravité. Pour les nouveaux conducteurs de Spyder, ceci leur permet d'apprivoiser beaucoup plus facilement et rapidement la conduite, spécialement dans les courbes.

Le système UFit permet au nouveau propriétaire de configurer le F3 selon sa physionomie et ses préférences. En effet, on peut choisir 4 modèles de guidon pour des positions plus avancées ou plus reculées. Même chose pour les appui-pieds dont la position s'ajuste aisément. Contrairement aux autres modèles, le F3 peut être configuré pour des conducteurs dont la grandeur dépasse les 6 pieds.

Le F3 est également équipé d'un nouveau moteur soit le Rotax 1330 ACE. Ce tricylindre développe un impressionnant 115 HP soit environ 15 % de plus que le moteur des modèles RS et ST. 

Afin de transmettre la puissance du moteur aux roues, le Spyder F3 comprend une transmission à 6 vitesses.

Premières impressions du Can-Am Ryker Rally 2023

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Le look du F3 est aussi différent des autres Spyder. En effet, si le devant de ces derniers rappelait les formes d'une motoneige, le F3 a son look distinctif bien à lui. Les éléments mécaniques sont plus visibles, on retrouve moins de plastique particulièrement sur les côtés du véhicule.

Naturellement, le Spyder F3 comprend tous les systèmes de sécurité que l'on retrouve sur les autres modèles soient le système de contrôle de la stabilité (SCS), le système d'anti patinage (TCS), le système de freinage antiblocage (ABS) et le système de servodirection dynamique (DPS). Cependant, la configuration de ces systèmes est propre au F3. En effet, ces derniers permettent maintenant plus de liberté au pilote.

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Mes observations.

Comme je l'ai mentionné plus tôt, la position de conduite nous donne l'impression de faire corps avec le véhicule. On se sent plus « intégré » ce qui nous permet d'apprivoiser beaucoup plus rapidement le F3.

Le fait d'être positionné plus bas élimine l'impression pour le conducteur d'être déporté vers l'extérieur lorsqu'on négocie les virages. Pour ma part, déjà au second virage je me sentais en pleine confiance en le prenant avec plus de vitesse. Le fait d'avoir un appui solide sur les repose-pieds me permet de me sentir « soudé » au véhicule tout en me laissant toute la liberté de mouvement latéral afin de me pencher vers l'intérieur dans les courbes. 

Côté moteur, le 1330 ACE m'a séduit immédiatement avec le son racé qu'il émet lorsqu'on le démarre. Lorsque je me suis lancé sur la route et fait quelques accélérations, second coup de foudre… Je suis conquis. Le véhicule que j'ai essayé était équipé d'une transmission semi-automatique. J'ai trouvé les changements de vitesse très doux et efficaces. Pas de délai lorsque je pressais le sélecteur et aucun contrecoup lorsque le changement de rapport était fait. Lors d'accélérations rapides où les changements de rapports sont très rapides, même constat. Le seul problème que j'ai rencontré était de ne pas dépasser la limite de vitesse sur la route.

Analyse pré-randonnée Can-Am Ryker Rally 2023

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Bien que je n’aie pas fait de calcul exhaustif de la consommation, je crois que le Spyder F3 peut atteindre une autonomie de 400km avec son réservoir de 27 litres. 

Le système de direction du Spyder F3 est facile à opérer que le véhicule soit à l'arrêt ou en marche. Le système DPS minimise l'effort nécessaire pour tourner les roues tout en offrant une rétroaction (feedback). On ne se sent donc pas détaché des roues et on peut donc sentir la route.

La suspension du Spyder F3 est très efficace. Même dans des secteurs de route où la chaussée est plus endommagée, je ne me sentais pas brassé. En effet, la suspension absorbait bien les bosses et autres irrégularités de la route. À l'avant, je pouvais voir « travailler » la suspension qui permettait au véhicule de rester bien stable même si le revêtement était très irrégulier et comptait des fissures de quelques centimètres de largeur.

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Les contrôles sont bien disposés sur le guidon. On s'habitue rapidement à la position de chacun ce qui permet à notre regard de rester sur la route lorsqu'on les utilise. Les cadrans sont faciles à consulter et l'information peut être lue en un bref coup d'œil lorsque le véhicule est en marche. 

Le siège est très confortable tant pour le conducteur que le passager. Le dossier pour le passager qui est offert en option et qui était installé sur le véhicule offre un excellent support dorsal au passager. J'ai fait deux petites randonnées avec un passager et je n'ai pas constaté de changement au niveau du comportement du véhicule. 

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, mon premier contact avec le Spyder F3 de Can-Am a été une belle expérience pour moi. Depuis 2008, j'avais eu l'occasion de conduire à quelques reprises des Spyder RS et j'en garde d'excellents souvenirs, cependant, cette aventure de 500 km m'a permis de découvrir un véhicule qui est mieux adapté à mon style de conduite et mes préférences. 

Pourquoi j’ai craqué pour La Norden 901 de Husqvarna

Si ce n'est pas déjà fait, je vous invite à faire un essai du Spyder F3 afin de découvrir que Can-Am a réinventé la conduite une fois de plus !

Je désire remercier M. Réal Hallé ainsi que toute l'équipe de André Hallé & fils d'Amqui pour m'avoir permis de faire cet essai de la Spyder F3 S 2015.

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

Denis Lavoie

http://www.andrehalle.com/fr/

essai; spyder; f3s; f3 s; 2015; Can-Am; contact

ANDRÉ HALLÉ & FILS
121, boul. St-Benoit Est
Amqui (Québec) G5J 2C2
Tél. : 1 866 928-2976
Télécopieur : 418 629-1956