Avant même de commencer …

Mon approche – début de la saison – première sortie en moto

Depuis quelques jours, il est enfin possible de sortir en moto. 

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

Depuis cinq mois que la moto est remisée. En décembre, j’ai changé de loisir pour affronter l’hiver sur ma motoneige. Une très bonne saison.

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

Il est très facile de vous imaginer que les comportements de ces véhicules récréatifs sont très différents l’un de l’autre. Le pilotage de chacun de ces véhicules requiert une approche de conduite ainsi qu’une discipline différente et propre à leur environnement d’utilisation.

Je profite des nombreux plaisirs, des feelings qui découlent pour chacun de ces véhicules récréatifs tout en demeurant sécuritaire. Que ce soit pour la motoneige et pour la moto, avant le début de la saison ces véhicules doivent recevoir l’entretien mécanique, c’est-à-dire « l’amour » préconisé par le fabricant.

Pour connaître et suivre adéquatement ces cédules d’entretiens, je consulte le manuel du propriétaire que le concessionnaire m’a expliqué à la livraison de ces « jouets ». Pour certains entretiens plus pointus, je n’hésite pas à consulter le concessionnaire attitré. Celui-ci dispose de plusieurs plans d’entretien tenant compte des besoins et du kilométrage du véhicule. 

Ce que je désire surtout porter à votre attention

Le sujet auquel je désire vous sensibiliser d’avantage, concerne notre comportement de pilote lors de la première sortie avec notre moto.

Il faut tenir compte qu’il nous avons un recul ou un délai de quelques mois depuis que nous avons conduit une moto, véhicule sur deux roues.

De plus, les autres usagers réguliers de la route, nous ont oubliés puisqu’ils ne nous ont pas aperçus pendant l’hiver. Ils ne nous ont pas rencontrés depuis plusieurs mois et pour certains, s’il n’y a pas deux lumières (feux) de position, il n’y a pas de véhicule dans leur environnement !

De plus, la chaussée est encore parsemée d’abrasifs et de débris.

Des géants de la moto s’unissent pour le développement de moteurs à l’hydrogène

En moto, sur deux roues, le potentiel de dérapage est très élevé. Comme la température est variable, il est certain que la chaussée sera froide ou glacée, et que l’adhérence des pneus en sera affectée.
De plus, il faudra tenir compte des trous et autres dégâts occasionnés par le dégel sur les routes.

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

Lors de ma première sortie, avant de partir, je révise tous les modules d’informations qui sont disponibles sur ma moto. Ce n’est pas en roulant qu’il faut retrouver une fonction donnant l’accès à de nombreuses informations. Depuis quelques mois, ce réflexe s’est atténué !

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

Lorsque j’ai retrouvé le contrôle des différents panneaux d’informations, je me dirige vers un terrain de pratique secret !

Il s’agit d’un endroit vaste, si possible recouvert d’une surface parsemée d’abrasif et de débris et sur lequel je pourrai faire quelques exercices sans nuire à aucun autre véhicule.

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

Sur ce terrain, à basse vitesse, j’expérimente l’ensemble des manœuvres pour reprendre la dextérité et un parfait contrôle de ma moto. Certain vont soulever qu’il y a un risque de chute. D’autres vont soulever que c’est imprudent de faire ces exercices sans la supervision d’un expert ! 

Peut-être, « et puis » ? 

Les « et puis », je les justifie par l’argumentaire suivant :

Je considère que ce risque sera moindre en comparaison avec celui que l’on encourt avant d’avoir retrouvé notre pleine dextérité de pilotage d’une moto parmi une importante densité de circulation automobile.
Par la suite, après avoir retrouvé ma dextérité, je reprends progressivement la place qui me revient en tant que motocycliste sur route et ce dans un secteur de haute densité de circulation.

La conclusion :

Je peux m’intégrer en parfait contrôle en présence d’automobilistes.

Mes réflexes sont en alerte et maintenant je peux planifier les différents scénarios en prévision d’une sortie d’urgence suite aux diverses réactions provenant des conducteurs dans mon entourage.  
Je viens de vous partager ma « recette » personnelle afin de reprendre la dextérité régulière que nous possédons tous en cours d’une saison de moto.
Cette « recette »  jusqu’à maintenant m’a rapporté beaucoup de bénéfices. 
En effet, depuis de nombreuses saisons, je réussi à compléter toute mes saisons de moto, rouler environ 15 000 kilomètres … sans égratigner la peinture de ma Yamaha !

Ça doit-être pas pire !
Libre à chacun d’en faire ce que vous en désirez !

Un « road trip » en Gaspésie vers le Rocher Percé : profite de ton été en moto au Québec, partie 2

Les journées Sécurité à Moto de la SAAQ 2018

Une autre bonne approche, c’est de profiter des Journées Sécurité à Moto de la SAAQ, offertes en collaboration avec le centre de Formation de perfectionnement de conduite Moto-Pro de la Fédération Motocycliste du Québec (FMQ). Vous trouverez les détails dans notre article, ainsi que sur le site de la SAAQ.

Lien article : http://www.magazinemoto.com/actions/page?docId=10506

 

Les journées Sécurité à Moto SAAQ

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/moto/journees-de-la-securite-a-moto/

 

Formation de perfectionnement de conduite Moto-Pro de la Fédération Motocycliste du Québec

Moto, saison, début, MagazineMoto, preparation, securité

https://www.fmq.ca/cours-moto-pro-fmq

Bonne saison, surtout évitez d’être le premier motocycliste de qui l’on parlera dans le prochain bulletin de nouvelles.
Au plaisir,

Claude Gaboury, Collaborateur
MagazineMoto.com