Kawasaki H2 Hydrogen : Le fabricant vous présente sa moto à l’hydrogène

Hydrogen motorcycle, the Kawasaki H2 Hydrogen

Ces dernières années, la folie de l’électrification des véhicules nous a frappés de plein fouet. Talaria, LiveWire, Moto Zero et même BRP sont dans la course. Mais pendant que tout ce beau monde travaille sur l’énergie électrique, certains misent davantage sur l’hydrogène. Les défis de l’électrique sont la limitation de kilométrage, le temps de recharge et le poids de la batterie. Plus d’autonomie, ça demande plus de capacité de stockage d’énergie et donc… plus de poids. Et à moto, le poids ça change TOUT! De son côté, Kawasaki a plutôt misé sur la moto à l’hydrogène pour développer la Kawasaki H2 Hydrogen.

Kawasaki a des projets ambitieux pour commercialiser des véhicules à deux roues alimentés à l’hydrogène au début des années 2030. Il démontre ainsi son engagement à long terme pour le développement de technologies de carburants alternatifs.

moto à l'hydrogène kawasaki h2 hydrogen

Comment ça fonctionne?

Le moteur d’une moto à l’hydrogène, comme la Kawasaki H2 Hydrogen, peut fonctionner de deux façons. La première utilise le principe de la combustion de l’hydrogène. La seconde fait l’usage d’une pile à combustible qui convertit l’hydrogène en électricité.

Son fonctionnement ressemble à celui d’un moteur à combustion interne classique, mais utilise l’hydrogène comme carburant. L’hydrogène est injecté dans la chambre de combustion, où il se mélange avec de l’oxygène (généralement de l’air). Ce mélange est ensuite enflammé, généralement par une bougie d’allumage, ce qui crée une explosion. Cette explosion pousse le piston, générant ainsi un mouvement mécanique.

Il y a deux inconvénients notables. Tout d’abord, il y a une production de NOX (oxydes d’azote) due aux températures de combustion élevées. Ensuite, ce type de moteur nécessite deux fois plus d’air qu’un moteur à combustion pour fonctionner.

Par contre, l’un des avantages, pour les puristes, c’est que, contrairement aux moteurs électriques, une fois intégrés à un moteur thermique, le son est encore au rendez-vous.

Des géants de la moto s’unissent pour le développement de moteurs à l’hydrogène

La Kawasaki H2 Hydrogen (Prototype)

La Kawasaki H2 Hydrogen est basée sur la H2 SX. Avec ce prototype de moto à l’hydrogène, Kawasaki cherche à créer une moto qui se ravitaille aussi rapidement qu’une moto à essence, mais avec une conscience environnementale. Cette moto est également la seule à être équipée en série d’un compresseur avec une turbine tournant à 130 000 tr/min pour alimenter son moteur quatre cylindres de 1 000 cm3.

Kawasaki n’a pas eu le choix d’adapter le look de sa moto aux exigences d’un moteur à l’hydrogène. Comme on peut le voir sur les photos, la moto, plutôt massive, a une allure futuriste. Les sacoches latérales sont en fait des réservoirs d’hydrogène compressé.

Plus d’informations en 2024

C’est en 2024 que Kawasaki va tester plus profondément les capacités de son prototype de moto à l’hydrogène. C’est là que nous saurons si la Kawasaki H2 Hydrogen sera réellement une pionnière dans l’industrie. Pour le moment, aucune statistique d’autonomie, de vitesse de pointe ou de performance n’a été publiée.

Je vous reviens avec plus de détails dès que possible.

En attendant, voici d’autres liens intéressants sur le sujet des moteurs à l’hydrogène :

Ainsi que d’autres articles à lire