Premières impressions du Can-Am Ryker Rally 2023

Mon premier contact étant fait avec le Can-Am Ryker Rally 2023, je suis maintenant en mesure de vous en parler plus en détail. Tel que promis dans mon article de prérandonnée. Voici mes premières impressions du Can-Am Ryker Rally 2023.

Puissance du moteur

Pour commencer, j’ai pris possession de ce bolide chez Sports DRC le 10 mai 2023 et j’ai d’abord pu observer toute la vivacité du moteur 900 ace de 82 ch.

J’avais mentionné, dans mon article précédent, que certains propriétaires de Ryker m’avaient confié qu’il est assez puissant dans ce type de machine. Je peux effectivement le confirmer aujourd’hui haut et fort. C’est surprenant même.

Plaisir de conduite

Quelle machine plaisante à conduire !!! Le Ryker Rally 2023 me procure une sensation de liberté qui me rappelle celle que j’ai lorsque je fais de la motoneige. Le tout, combiné avec le sentiment de conduire un go-kart.

L’accélération et la prise de virages sont exaltantes. Chaque départ au coin de la rue me fait sourire. La minute où l’on tourne la poignée des gaz d’un millimètre…bonsoir, il est parti !! comme dirait Roger.

Mode Rally

Il y a 3 modes de conduite, dont le Rally. Ce que ce mode fait, entre autres, c’est de désactiver les contrôles électroniques de conduite. Ceci permet de nous procurer plus de liberté et de pouvoir faire des dérapages contrôlés avec le bolide.

De plus, j’ai l’impression qu’il est plus puissant sur ce mode, mais je crois que c’est psychologique.

Comportement routier

Son comportement routier est vraiment exceptionnel. Sa maniabilité est facile, il n’y a pas trop de secousses lorsque la route est cahoteuse. Quoique, un peu quand même dans le guidon provenant des roues avant. Une modification est possible à ce niveau avec un amortisseur (stabilisateur) de direction.

Repose-pieds Traction de Black Dog : L’ergonomie a son meilleur

Le système de freinage est véritablement puissant, on pourrait même passer par-dessus le guidon si on ne se tient pas en freinant brusquement.

Avec un passager, le comportement de la machine ne change pas vraiment à première vue en ajustant la précharge de l’amortisseur arrière à la position 4.

Confort

Le modèle Rally vient avec un siège plus confortable que ceux d’entrée et de moyenne gamme. Je vous dirais que c’est une chance dans le sens où je ne voudrais pas qu’il soit plus ferme que ça.

Pour ceux qui voudraient acheter un autre modèle de Ryker que celui-ci, sachez que vous avez l’option de prendre un siège confort moyennant un surplus. D’ailleurs, je vous le recommande.

Un autre élément de confort qui vient de série sur le Rally et que j’adore, est le régulateur de vitesse. Ça permet de reposer un peu notre poignet lors de longs trajets.

Pour ce qui est du vent, il n’y a pas de pare-brise, donc lorsqu’on dépasse les 100 km/h, on doit se tenir fort. En bas de cette vitesse, c’est acceptable. Je réfléchis à la possibilité d’en ajouter un, mais j’hésite, car il est plus beau sans pare-brise.

Équipements ajoutés

Au niveau des équipements ajoutés, je ne suis pas déçu d’avoir choisi le siège passager confort et le dossier rabattable du passager qui ne déguise pas trop le véhicule. Également, il procure une belle finition à l’arrière. La valise Shad, installée du côté droit, est indispensable, car côté rangement, il n’y a pas beaucoup de place.

Les plus grands marchepieds procurent plus de confort, car on a les pieds à plat.

Aussi, la barrure pour le frein à main, qui est tout simplement logique d’avoir, devrait très sérieusement venir par défaut. Le véhicule n’a aucun antivol, sauf au niveau de la clé (D.E.S.S).

Pour terminer, question d’avoir plus de visibilité, de nouvelles lumières DEL ont remplacé les deux feux avant afin d’être mieux vu par les autres. BRP devrait vraiment penser à les équiper de série avec des lumières DEL.

J’ai testé la BMW 1200 R nineT Pure à la Moto Balade; un démarrage culbutant !

Consommation de carburant

Au niveau de la consommation de carburant, il consomme autour de 7-8 litres aux 100 km, ce qui est très respectable. D’autant plus qu’il n’est pas encore *rodé*. Je dois dire que je m’attendais à ce que ce soit un peu plus élevé que ça.

Je tiens à mentionner que je fais le plein d’essence en « super ». C’est ce qui est recommandé par le fabricant, mais en consultant le manuel du propriétaire, on pourrait mettre de l’essence avec un minimum de 87 d’octane.

Conclusion

Pour terminer, je constate que le Can-Am Ryker Rally est un véhicule sport de ville conçu pour de courtes distances (jusqu’à environ 300 km par randonnée). En conduite, il peut procurer beaucoup de plaisir. Pour ma part, c’est parfait et ça m’aide à faire le vide le temps d’un instant.

Par contre, si vous pensez acheter ça dans l’idée de parcourir de longues distances, ce n’est peut-être pas le véhicule approprié pour vous. Ma recommandation est de vous tourner vers les modèles Spyder à la place.

Dans le prochain article, je parlerai des points forts, et aussi des points faibles ou à améliorer, car oui il n’y a pas juste du positif. Comme dans tout, la perfection n’existe pas.

Continuez votre lecture avec les articles suivants: