Essai : Casque AGV K1 Soleluna 2015 (Rossi Replica)

Essai : Casque AGV K1 Soleluna 2015 (Rossi Replica)

 
essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica

La marque Italienne AGV n’a plus besoin de présentation je dirais depuis son association avec les grands champions de GP500 tels que Giacomo Agostini et Kenny Roberts. Vinrent ensuite les Valentino Rossi (dont une bonne quantité de répliques furent disponibles au fil des ans dont celle faisant l’objet de cet essai) et plus récemment l'actuel champion du monde Joan Mir. 
 
Il s’agit donc du modèle K1, un casque classé dans la catégorie sport du manufacturier. Avec un prix de détail à 269.99$ pour les couleurs unies (le Soleluna se détaillant à 369.99$) il constitue l’entrée de gamme de la marque. 
 
Coque en résine thermoplastique à haute résistance conçue en deux tailles avec structure APS 4 densités développée en 4 tailles. Fait à noter, la taille médium est offerte en médium small et medium large. Ce qui permet un ajustement encore plus personnalisé lorsque comme moi on porte du médium !

essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica
 
Autre caractéristique intéressante, la possibilité de modifier le mécanisme d’ouverture de la visière. Trois différents mécanismes (de couleurs différentes pour ne pas se mêler!) disposant chacun d’un nombre différent de crans et d’épaisseur variable permettent des ouvertures dites tourisme, course ou encore ville. Lorsqu’on choisit l’option tourisme, la visière peut être laissée entrouverte ou fermée. Le mode course n’offre pas de possibilité intermédiaire (lire soit ouvert complétement ou fermé complétement). Et finalement le mode ville offre deux options d’ouvertures intermédiaires dont une favorisant l’évacuation de la buée.

essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica
 

Parlant de buée, un curseur central à la base de la visière sur la mentonnière permet une micro-ouverture bien utile lorsqu’on roule à des températures sous zéro… J’ai essayé les trois options tout au cours de mon évaluation, passant de l’une à l’autre tout dépendant de mon utilisation du casque. Le mode ville avec un plus grand nombre de possibilités d’ouvertures m’a davantage plu. Je roule très souvent la visière entrouverte pour me permettre une meilleure ventilation dans la circulation et aussi une meilleure perception des bruits ambiants. L’option course pour sa part offre une meilleure étanchéité et moins de sifflements provenant de la visière.

Les bottes AIRFORCE de FALCO, un style urbain passe-partout!

essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica
 
Le champ de vision de 190 degrés permet une bonne vision latérale sans avoir à tourner exagérément la tête. Par contre, l’épaisseur du casque au niveau frontal fait en sorte qu’en position couché sur une moto sportive il faut relever la tête plus que pour certains autres modèles de casques.
essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica

Muni de 5 évents avant et de 2 extracteurs arrière, la ventilation ne manque pas sur le K1. Les ouïes frontales sont facilement manipulables avec des gants épais, mais la prise d’air de la mentonnière ne peut se vanter de la même qualité. Son mécanisme d’ouverture/fermeture étant situé à l’intérieur de la mentonnière, son accès n’en est pas simplifié par la protection anti-vent au niveau du cou.

L’installation d’un système de communication (Sena dans mon cas) ne constitue pas une tâche bien compliquée comparativement à certains autres casques que j’ai évalués par le passé. L’espace prévu pour l’installation des haut-parleurs est amplement suffisant de même que pour le camouflage des fils.

Le montage/démontage des visières (la visière de base claire accepte le système PinLock) tout comme pour les mécanismes crantés se font rapidement et ce sans jurons. Le lavage de la doublure démontable reçoit les mêmes éloges. Le système d’attache en « D » éprouvé au fil des ans inspire confiance et retient bien le casque en place. L’extrémité de la sangle étant muni d’un bouton pression, ce dernier empêche le fouettement de ladite sangle lorsqu’on roule à haute vitesse ou par grand vent.
 
 
Avec un poids de 1665g sur la balance de ma tendre moitié, le K1 se situe très près du Bell Race Star testé en 2019 à 1672g. Sa masse plus imposante m’aurait fait croire qu’il ferait osciller la balance un peu plus. En usage quotidien, il demeure confortable malgré une tendance à m’accrocher les épaules lorsque je porte ma combinaison Aerostich  avec le col relevé.

Esthétique et sécurité : les atouts du jeans moto HORIZON de BULL-IT

essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica
 
En conclusion, lorsque je choisis un casque le matin avant de me rendre au travail, ce dernier doit me fournir une bonne protection, ventilation, confort et un certain look quand même! (J’ai reçu des commentaires assez polarisés concernant la livrée Rossi, on aime si on est adepte de MotoGP ou on déteste si on n’y connaît rien. Mais l’effet visuel est là, on ne peut pas ne pas vous remarquer lorsque vous portez ce casque) Le AGV K1 répond à ces critères malgré ses quelques petits défauts de casque d’entrée de gamme.

MagazineMoto remercie Importations Thibault  pour la disponibilité de ce casque.

 

essai, casque, AGV, K1, Soleluna, 2015, Rossi, Replica
 
Distribué par Importations Thibault Ltée
 
Certifié DOT et ECE2205
Prix de détail suggéré tel que testé : 369.99$

Marc Paradis, Éditeur Sénior et Pilote d'essai
MagazineMoto.com