Essai de la moto électrique Super Soco Wanderer

super soco wanderer

C’est au début du mois de mai 2024 que j’ai pris possession de la moto électrique Super Soco Wanderer grâce à Dallaire équipement Saint-Bruno, au Lac-Saint-Jean. Je n’avais jamais entendu parler de ce produit et j’ai le plaisir de vous le présenter ici. Je vais vous parler de ses performances et de son autonomie en passant par le plaisir de la conduire, de sa maniabilité de son frein.

Quel permis de conduire ça prend pour conduire une Super Soco Wanderer ?

Avec l’allure que la Super Soco Wanderer a, on pourrait penser que ça prend un permis de moto de classe 6A, mais ce n’est pas le cas. Ce véhicule est vendu dans la catégorie des cyclomoteurs. En effet, un jeune avec cette classe peut la conduire, en plus de ceux qui possèdent la classe 5 (véhicules de promenade).

Les finitions du véhicule

Au niveau des finitions de la Super Soco Wanderer, elles semblent de bonne qualité et paraissent très bien. Comme je le disais, l’allure de la moto en général ressemble en tout point à une moto standard. On ne pense pas, au premier coup d’œil, que c’est une moto électrique, et encore moins un scooter.

super soco wanderer

Position de conduite, et confort du siège

J’ai adoré la position de conduite. Le siège est tout de même confortable, bien rembourré et comporte deux places. Son cuir semble de bonne qualité.

Plaisir de conduite, maniabilité et agilité

La moto est vraiment plaisante à conduire et c’est spécial de rouler en silence. C’est, à la rigueur, reposant. La Super Soco Wander est très agile, maniable et très légère. Malheureusement, je restait sur mon appétit chaque fois que je devais revenir pour la recharge de la batterie. Je parlerai de ce point plus loin.

Performance et vitesse maximale

La performance de la Super Soco Wanderer est acceptable pour une moto de ce genre. On s’attendrait à plus si elle faisait partie d’une autre catégorie. La vitesse maximale que j’ai pu atteindre se situe autour de 75 km/h. Lorsque la batterie est pleine, cette vitesse est somme toute atteinte assez rapidement.

Choisir une moto chez Harley-Davidson quand vous êtes à vos premiers pas dans le monde de la moto

super soco wanderer

Suspension

La suspension est correcte. Je la qualifierais de semi-ferme. Je ne m’attends pas à plus pour une moto de ce genre, surtout au prix qu’elle se vend.

Freinage

Le système de freinage est situé sur les deux poignées du guidon. En effet, il n’y a pas de pédale de frein au pied droit comme sur une moto normale. Le freinage est très performant et est régénératif pour la batterie. Mais à quel point ça recharge, je n’en ai aucune idée.

Poids, dimensions et capacité

Le poids de la Super Soco Wanderer est de 186 livres à elle seule. On doit ajouter le poids de la batterie de 30 livres pour une seule. Il faut donc calculer 60 livres si on décide d’en mettre une deuxième pour plus d’autonomie. Je le conseille fortement d’ailleurs et le compartiment est fait pour recevoir la deuxième.

La longueur totale de véhicule est de 80 pouces et la hauteur de l’assise est de 29 pouces. Ceci est comparable à certaines motos.

La charge maximale est de 350 livres.

Trois modes de conduite

Les trois modes de conduite de la Super Soco Wanderer nous permettent de sélectionner la gamme de vitesse que l’on veut et de pouvoir économiser notre batterie lorsque les plus grandes vitesses ne sont pas nécessaires. On peut atteindre autour de 75 km/h en mode « sport », 60-62 km/h en mode « normal » (2) et 45 km/h en mode « eco » (1).

Il est à noter que lorsque la batterie atteint 20 %, la pleine puissance de la moto n’est plus disponible. Elle tombe ainsi en mode 2. De la même manière, elle tombe en mode 1 lorsque la batterie atteint 10 %. On doit donc prévoir ceci avant d’arriver dans une zone de trafic qui roule à 70 km/h.

Autonomie et temps de recharge

L’autonomie de la batterie de la Super Soco Wanderer dépend justement de la vitesse qu’on roule. Au même titre que la dépense d’essence est plus grande si on roule plus vite. À haut régime, ça descend très rapidement. Vous aurez donc une autonomie autour de 30 km en mode 3. Cette distance double si le véhicule possède 2 batteries, ce qui n’est pas le cas avec celui que j’ai essayé. Pour vous donner une idée, j’ai dû recharger la batterie pendant plus ou moins 17 heures afin de pouvoir parcourir 100 km.

La nouvelle KTM 890 SMT 2024

Lorsque la batterie est vide, le temps de recharge est de 6,5 heures, ce qui est long quand même. Je pense qu’il devrait y avoir une option de recharge rapide afin de pouvoir arrêter quelque part pour lui donner un « boost » et pouvoir rallonger notre trajet. Un peu comme les super-chargeurs pour voitures électriques. Cependant, la prise de recharge ne correspond pas au même que l’on voit aux stations pour voitures, ce qui est un problème selon moi.

Avec le chargeur venant avec la Super Soco Wanderer, une recharge de 30 minutes ne redonne que 8 % à la batterie.

Systèmes de Sécurité

La Super Soco Wanderer est munie d’un système de sécurité antivol avec alarme que l’on active avec la télécommande. Cette même télécommande sert à mettre en service la moto avant le départ.

super soco wanderer

Conclusion

Pour terminer, je dois dire que la Super Soco Wanderer m’a vraiment surpris. Cependant, on doit garder en tête que ce véhicule fait partie de la gamme des scooters. Je trouve que c’est un bon compromis entre la bicyclette et le scooter à essence. Dans le cas où on voudrait se rendre à l’école ou au travail et que nous pouvons la connecter, c’est parfait. C’est bon pour l’utilisation dans un contexte urbain. Mais si on pense acheter ça au même titre qu’une moto standard pour se promener et faire plusieurs kilomètres, ce n’est pas approprié pour l’instant. Espérons que le futur nous donnera plus d’autonomie.

Pour les prix et pour plus d’information, communiquez avec le concessionnaire Dallaire équipement Saint-Bruno ou, encore mieux, allez les visiter !

Continuez votre lecture