Essai court terme – Indian Roadmaster 2015

Une légende qui vieillit bien

Il y a des ces rares motos qui dégagent, qui possèdent une aura de par leurs performances, leur histoire, leur simple présence… La Indian Roadmaster 2015 fait partie de ce groupe restreint et sélect. On s’en approche avec respect, pour une raison que je ne peux expliquer. Elle est belle, imposante. Elle attire le regard et l’attention. C’est indéniable. Mais au-delà de succomber au premier regard, allons voir plus loin.

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

La grande séduction

La qualité des matériaux choisis est superbe : du cuir de la selle, des chromes, à la finition de la peinture. C’est un plaisir à regarder. Les couleurs sont vives et bien appuyées. Le contraste des tons est sans équivoque. Le niveau de finition du chrome, les détails sur le bloc moteur et la coiffe amérindienne sont des plus agréables à regarder. Et que dire de son large garde-boue avant : la présence est forte. La musique qui émane des pots d’échappement est discrète compte tenu de la dimension de la cylindrée. Elle n’est pas étouffée et elle se fait bien ressentir lorsque sollicitée. La vibration est bonne. Les commandes tombent bien sous la main. La selle est basse, la position de conduite est confortable et détendue. Elle fait ressortir l’appel des grandes espaces. Haaa liberté !

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Instrumentation et accessoires

Le bloc d’instrumentation est facile à consulter et très complet. Le modernisme est bien intégré dans ce classique. Plusieurs informations pertinentes apparaissent au simple toucher d’un bouton de commande bien disposé sous l’index de la main gauche. Par exemple : la consommation de carburant instantanée et moyenne, la distance franchissable, l’horloge, une boussole, la température ambiante, l’affichage du rapport de la transmission, la pression des pneus avant et arrière. J’aime bien cette dernière car elle permet de maximiser le rendement des pneus et la consommation d’essence. Personne n’aime s’agenouiller pour vérifier régulièrement la pression des pneus. Maintenant, c’est disponible du bout du doigt. L’instrumentation est vraiment complète. 

Essai de la moto électrique Super Soco Wanderer

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Le son de la radio s’écoute facilement de par sa clarté. La radio est compatible pour Ipod, Iphone et Bluetooth. Un autre bijou de conception est le pare-brise à commande électrique. On l’ajuste selon sa grandeur, la vélocité du vent, et la protection voulue d’une simple pression du doigt. Et si on creuse un peu dans les détails, il y a des déflecteurs de vent pivotants et discrets qui permettent ou restreignent la circulation de l’air entre le moteur et le carénage inférieur. C’est drôlement efficace. Il y a d’autres options disponibles.

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Cette moto compte également beaucoup de rangements et d’équipements standards comme les freins ABS, un régulateur de vitesse, des phares auxiliaires de courte portée, une barre d’appui pour autoroute (crash bar), le démarrage sans clé, et des sacoches rigides avec verrou.  Les phares à DEL, bien intégrés dans ce classique, sont une autre touche de modernisme.

Motorisation et rouage d'entraînement

Le moteur tourne doucement, sans secousse. Il répond fermement lorsqu’on le sollicite mais sans surprendre, ce qui est rassurant. On est assis sur du solide. J’ai bien apprécié également la 6e vitesse pour plus de douceur et d’économie d’essence. Les vitesses sont bien étagées pour les longs trajets. La suspension bien calibrée absorbe très bien les aléas des routes de la belle province. Étant donné le gabarit de la moto dans son ensemble, les manœuvres à basse vitesse doivent être amorcées avec une certaine attention. La direction est franche et stable. L’entraînement par courroie élimine l’effet de couple des transmissions à arbre d’entraînement tout en étant fiable et avec un minimum d’entretien.

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Cette moto fait tourner les têtes. Lors des essais, à l’arrêt d’un feu de circulation, en ligne avec plusieurs autres bonnes et belles motos, je sentais les regards portés en ma direction. Cette moto offre une certaine exclusivité aux motocyclistes les plus exigeants. Vous aurez des gens qui vont venir vous jaser et s’informer. Elle évoque de bons souvenirs pour plusieurs, et des rêves pour d’autres, avec raison.

Street Glide vs Road Glide : Quelle Harley-Davidson choisir ?

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Un dernier coup d'oeil

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Cette Indian Roadmaster est une moto de la classe des grandes routières de par son instrumentation complète, sa tenue de route tout en douceur, son confort ainsi que la protection qu’elle offre. La touche de modernisme bien intégrée dans cette moto classique la fait bien vieillir et évoluer sans la dénaturer, heureusement. Dommage que ce ne soit qu'un essai de courte durée. 

Mais quel plaisir !!!

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015

Cet essai a été rendu possible grâce à la précieuse collaboration de :

Motos Illimitées (Québec)

essai, essai, moto, indian, roadmaster, 2015