Furygan : une visite au cœur du fabricant français

Une visite chez Furygan en France

Si cet article était un film américain, il débuterait par un montage intense de séquences en accéléré des lieux emblématiques de la France. Comme la tour Eiffel, le Louvre, l’arche de triomphe, et bien sûr, une ruelle pittoresque avec des cafés bondés de touristes savourant l’ambiance des marchés locaux.

Mais, cet article est bien plus authentique qu’un film. Il dépeint fidèlement ma première immersion en France et ma rencontre avec les artisans dévoués de Furygan. Cette marque, reconnue et appréciée par les plus grands pilotes du monde, commence tout juste à se faire connaître au Québec.

Ce sont mes amis Tony et François d’Importation T.A, fervents représentants de Furygan au Canada, qui m’ont invité à découvrir les coulisses de Furygan. Le tout, en compagnie de certains de leurs clients les plus fidèles. Naturellement, j’ai sauté sur l’occasion avec enthousiasme !

Max Sheehy accompagné de l'équipe de Importation T.A et Furygan ainsi que des clients VIP. Nîmes, France.
Max Sheehy accompagné de l’équipe de Importation T.A et Furygan ainsi que des clients VIP. Nîmes, France.

Après quelques jours et des milliers de kilomètres, je posais le pied à Marseille.

De là, direction Nîmes, au cœur du sud de la France. Et, dès les premiers kilomètres, une chose était claire : Furygan n’est pas qu’une simple marque ici, c’est une véritable légende. Dans cette région, un motocycliste sur deux arbore fièrement un vêtement signé Furygan.

Max Sheehy et Tony de Importation T.A atterissent à Marseille
Max Sheehy et Tony de Importation T.A atterissent à Marseille

Sa popularité, ici, est comparable à celle des t-shirts « humour design » dans les années 90 au Québec. Une véritable tendance !

Au Québec, Furygan gagne en notoriété, mais la marque n’est pas encore omniprésente dans notre quotidien. Intrigué par cette différence, j’ai décidé d’exploiter mon voyage en France pour approfondir ma connaissance de Furygan et comprendre l’engouement qu’elle suscite chez nos voisins français.

Quand les grands esprits se rencontrent…

Lors d’un dîner mémorable avec une partie de l’équipe de Furygan, j’ai été présenté à une communauté de passionnés de moto. Et le terme « passionné » semble presque insuffisant pour décrire la passion de ces gens. Autour de cette table se mêlaient des maniaques du Moto GP, des anciens journalistes spécialisés dans la moto, certains ayant même collaboré avec les plus prestigieux magazines moto de France.

La Gaspésie… Une balade à moto qui fait un bien fou à l’esprit et au corps !
Le repas accompagné de tous les participants et pasionnés de moto.
Le repas accompagné de tous les participants et pasionnés de moto.

Durant cet « happy hour », des liens forts se sont tissés entre nous, les « visiteurs », l’équipe d’Importation T.A, et les dévoués employés de Furygan. Cette soirée inoubliable s’est conclue autour d’un verre dans un bar intimiste et tendance, niché au cœur d’une ruelle historique de Montpellier.

Le décors magnifique de Montpellier
Le décors magnifique de Montpellier
Un petit pub caché dans les ruelles centenaire de Montpellier
Un petit pub caché dans les ruelles centenaires de Montpellier

Découverte de Nîmes et des détaillants Furygan

Pour mieux comprendre l’essence de Furygan, une immersion chez les détaillants locaux de Nîmes et des environs était un incontournable. Ces lieux, véritables temples pour les motocyclistes, nous ont offert un aperçu de la passion qui entoure la marque. Certains secteurs, nommés Motopark, sont spécialement conçus pour les fans de moto.

Le décor envoutant d'un motopark.
Le décor envoutant d’un motopark.
Une magnifique moto Royal Endfield stationné devant un petit bar Français
Une magnifique moto Royal Endfield stationné devant un petit bar Français

Imaginez un lieu où des dizaines de fabricants de motos se côtoient, offrant toutes les commodités possibles pour les motocyclistes : garages, pistes d’essai, restaurants et bars. Bien qu’ils soient appelés « motopark », pour moi, c’est un véritable paradis. En une seule journée, il est possible d’essayer divers modèles de motos, de magasiner des vêtements Furygan, de faire entretenir sa moto et de déguster un bon repas avant de reprendre la route.

Au cœur de Furygan

L’excitation était à son comble le lendemain, alors que j’étais sur le point de plonger dans les coulisses de Furygan. Cette visite exclusive de l’usine de Nîmes m’a permis de découvrir où la magie opère, où cuirs et tissus fusionnent pour donner naissance à des vêtements de moto à la fois élégants et sécuritaires.

L'enseigne Furygan en fer forgé de l'usine basé à Nîmes.
L’enseigne Furygan en fer forgé de l’usine basé à Nîmes.

Dès notre arrivée, l’équipe Furygan, composée des départements marketing, design, création et bien d’autres, nous a chaleureusement accueillis. Assis autour de la table de conférence, entouré des collections 2024, nous avons été initiés à l’histoire riche de Furygan. En débutant par l’origine de son emblème, la panthère, et à la philosophie qui sous-tend leur souci minutieux du détail.

Des centaines de combinaisons de course du Moto GP créé ici chez Furygan
Des centaines de combinaisons de course du Moto GP créés ici chez Furygan

En gros, l’entreprise Furygan a été forgée en 1969 par Jacques Segura, ancien pilote dans l’armée de l’air durant son service militaire. À cette époque on lui donna le surnom de Furie. Passionné par l’aviation et le parachutisme, il a puisé son inspiration dans l’emblème militaire du 11ème régiment d’élites “parachutiste de Choc”, pour donner naissance au logo de la panthère noire.

Au départ, l’entreprise fabriquait uniquement des gants, d’où le nom « Furygant ». Elle a, ensuite, élargi sa production et est devenue Furygan telle qu’on la connaît. Bon OK, j’ai pris beaucoup de raccourcis, mais si vous voulez la version longue, c’est ici.

La Gaspésie… Une balade à moto qui fait un bien fou à l’esprit et au corps !

Le clou du spectacle

Après cette intéressante page d’histoire, la visite complète du bâtiment débute. Je pourrais vous faire une liste de tout ce que j’y ai vu, mais je vais me concentrer sur les moments qui m’ont le plus impressionné!

C’est impressionnant le nombre de produits réalisés chaque année et la quantité de cuir tracée, coupée et contrôlée dans les ateliers nîmois. Pas moins de 100000m2 de cuir utilisé, 230000 gants produits chaque année, par exemples.

La quantité impressionnante de vêtements produit par l'usine Furygan à Nîmes. Crédit Photo Kévin François
La quantité impressionnante de vêtements produit par l’usine Furygan à Nîmes. Crédit Photo Kévin François
Une partie des produits designés et fabriqués chez Fururygan
Une partie des produits designés et fabriqués chez Furygan

Aussi, c’est impossible de ne pas parler de leur souci du détail et de leurs connaissances approfondies du cuir. Au cours de la visite, on a rencontré tous les départements: marketing, livraison, produits, design, etc. Mais, le département qui définit le mieux Furygan, selon moi, c’est les piqueuses de cuir…

L’art du cuir à son meilleur : hommage aux piqueuses, coupeuses, couturières et traceuses 

Entourées par des milliers de rouleaux de cuirs et des murs ornés de photos des légendes du Moto GP, ces femmes au cœur de l’atelier Furygan font TOUTE la différence. Elles incarnent la passion pour la performance, la précision et l’amour de la moto, des valeurs chères à Furygan.

Une piqueuse à l'oeuvre. Elle analyse le cuir pour qu'il soit à la perfection.
Une traceuse à l’oeuvre. Elle analyse le cuir pour en optimiser son utilisation et en garder que les parties optimales en termes de protection.
Un morceau de cuir avant d'être transformé en équipement de protection
Un morceau de cuir avant d’être transformé en équipement de protection

Chaque morceau de cuir passe sous leurs mains expertes. Elles repèrent toutes les imperfections et notent toutes les variations de texture. Ces marquages servent à positionner les empiecements des équipements et à ne prélever que des pièces de cuir de haute qualité.

Ces opératrices sont responsables de la création de vêtements
sont responsables de la création de vêtements moto qui sauvent des milliers de vies chaque année. Leur souci du détail, aussi intense que leur passion pour la moto, est palpable. D’ailleurs certaines d’entre-elles se consacrent exclusivement aux combinaisons des coureurs du Moto GP, comme Johann Zarco.

La Gaspésie… Une balade à moto qui fait un bien fou à l’esprit et au corps !

Une attention aux détails remarquable

Plus de 270 combinaisons Furygan sur mesure sont conçues, découpées et assemblées chaque année dans leur usine à Nîmes.

Leur attention aux détails ne s’arrête pas aux coutures, aux motifs ou aux boutons. Elle se manifeste aussi dans leur respect du textile. Une des opératrices Furygan recyle tous les morceaux de cuir qui n’ont pas été sélectionnés par la traceuse, et qui ne présentent que des défauts esthétiques.

A son tour, elle réalise manuellement une multitude d’empiècements plus petits et plus complexes pour utiliser ces chutes. Chaque cm2 d’une peau de cuir est donc optimisé, et garantit un niveau de protection élevé pour tous. 

Mais, ça ne s’arrête pas aux combinaisons de coureurs. Ajoutez gants, pantalons, bottes, sacs, mesh, habits de pluie et bien plus encore !

Nouveautés Furygan 2024

Pour terminer la visite en beauté, nous avons eu une présentation des vêtements Furygan 2024. Bien que nous ayons eu quelques avant-premières, les détails de cette collection seront abordés dans un prochain article.

En pleine présentation de produits 2024 Furygan
En pleine présentation de produits 2024 Furygan

Après cette immersion à Nîmes et ses environs, après avoir partagé des moments avec tant de motocyclistes (ou « motards » comme ils disent là-bas), j’ai saisi l’essence de Furygan. 

La réponse à ma question: pourquoi Furygan est aussi populaire en France?

J’ai compris pourquoi cette marque est si prisée : Furygan est le reflet de notre esprit de motocycliste. Tout comme son fondateur en 1969, nous sommes audacieux, en quête d’adrénaline et toujours prêts à repousser nos limites.

Un détaillant Furygan au coeur de la France
Un détaillant Furygan au coeur de la France

Aussi, de savoir qu’une équipe comme Furygan travaille sans relâche pour notre sécurité est incroyablement rassurant.

Un grand merci à Tony et François d’Importation T.A., distributeur exclusif de Furygan au Canada. Merci à tous ceux qui ont partagés ce voyage mémorable avec moi. Pour terminer, un immense merci à l’équipe Furygan pour leur accueil chaleureux.

Bonne fin de saison de moto et soyez prudents !

Continuez votre lecture avec nos derniers articles: