Italie : Un voyage organisé à l’étranger à moto c’est cool? OUI !!!!!

À chaque fois que je mentionne autour de moi que je suis allée en Italie, on me regarde avec envie.  Quand je dis que j’y suis allée dans le cadre d’un voyage de groupe organisé, les regards sont beaucoup moins envieux.  C’est dommage, cette pensée que les voyages organisés sont lourds…  Pour l’équipe de @Bonne Ride, clairement ça n’a pas été le cas.  Je dirais même que le fait de partir avec de parfaits inconnus qui partagent la même passion que nous, nous a ouvert l’esprit sur beaucoup de choses et que cette expérience a été plus qu’enrichissante!

Au diable les préjugés, nous avons appris que partir en groupe est une aventure inoubliable !

Le voyage prévu

Tout d’abord, nous sommes arrivés à Rome ensuite, direction les Abruzzes pour descendre quelques jours plus tard vers le sud du pays.  Nous avons un paysage époustouflant en descendant la côte Amalfitaine avec ses paysages de bord de mer et de falaises abruptes jusqu’à la ville multimillénaire de Pompéi.

Après des arrêts magnifiques et délicieux (parce que oui, on mange trop bien!), on poursuit vers Maratea et ses environs pour une visite de quelques jours.  De Maratea, nous nous dirigeons direction Messine pour prendre le traversier afin de passer quelques jours en Sicile : volcan Etna, paysages de fleurs et de villages juchés en hauteur, nourriture incroyable… ces 4 jours sont merveilleux et nous permettent de rencontrer des gens fantastiques.

Le retour vers Palerme et ensuite la reprise du grand traversier de la Sicile à Rome nous rend nostalgiques…  Et ce voyage de rêve se termine par deux jours de liberté à Rome pour visiter ses trésors cachés!

Ce qu’il faut savoir

MOTO

Découvrir un nouveau pays à moto demande de l’organisation.  Il faut avoir la bonne assurance voyage et idéalement toujours faire affaire avec une agence de voyage compétente pour s’assurer d’être protégé de toutes les façons possibles.  Un incident ou un imprévu est si vite arrivé… et s’il cause des bris matériels ou des blessures, il faut s’assurer d’être bien couvert.

Dans notre cas, @Mégavoyage s’occupe de tout : la réservation des hôtels et restaurants, la location des motos et les assurances qui vont avec, les trajets optimisés selon la météo, les conditions du moment et les activités.  C’est un voyage clé en main où le paiement est déposé dans un fonds en fidéicommis qui garantit qu’on n’a pas de problèmes en cas de pépin.  Les véhicules sont assurés au maximum et si par malchance il arrive quoi que ce soit, on n’a pas à se casser la tête.

Des géants de la moto s’unissent pour le développement de moteurs à l’hydrogène

La plupart des voyageurs qui font ce type de randonnée à l’international optent pour une moto aventure.  Elles sont agiles et permettent de manœuvrer facilement dans les routes sinueuses et dans toutes les conditions.  Les valises permettent de pouvoir ranger vos bagages de façon sécuritaire.  Comme elles sont un peu plus hautes que des routières régulières, elles permettent de prendre les virages intenses sans frotter.  Bref, avec nos motos BMW, nous avons bien pu profiter de chaque trajet!

Notre GS1250, maniable et magnifique!
La BMW GSA 1200, une vraie aventurière luxueuse.

Conseil de pro

Un petit conseil?  Avant votre départ à l’étranger, je vous suggère fortement d’aller essayer la moto que vous avez choisie ici, au Québec.  Comme ça, vous pourrez analyser la grandeur des coffres pour les bagages (parce que vous trainez toujours tous vos bagages sur la route), valider aussi la hauteur et les différentes options de la moto.  Vous pourrez vous assurer qu’elle vous convient et que vous serez confortable, surtout si vous avez un passager.

D’ailleurs, pendant notre voyage, l’un des couples qui nous accompagnait a eu des problèmes avec leur moto et nous aussi.  Aucun problème!  Le locateur s’est déplacé à mi-chemin pour que l’on puisse échanger les motos!  Facile comme ça!

Imaginez si vous partez avec une moto qui vous appartient.  En cas de problème, il faut trouver un garage mécanique compétent, que le mécanicien commande les pièces, qu’il procède à la réparation, etc. et pendant ces étapes, on perd du temps et la facture de voyage gonfle…

Un autre avantage de louer les motos sur place au lieu d’apporter la vôtre est aussi que vous ne perdez pas de temps dans votre saison ici au Québec.  J’explique : transporter une moto d’un pays à un autre demande du temps donc on doit l’envoyer avant le voyage et on la reçoit après c’est donc un minimum de 2 à 3 semaines de saison que l’on perd ici.  Donc, en plus de prendre plus de risques sur le terrain en cas de bris, on risque de perdre une partie de notre précieuse saison ici : c’est un pensez-y-bien!

NOURRITURE ET HÉBERGEMENT

Partir avec un guide est une expérience incroyable au niveau culinaire!  Massimiliano, notre guide et organisateur, essaie chacun des restaurants que l’on visite avant qu’on y aille.  Chacun est choisi pour des raisons précises.  Que ce soit pour un mets spécifique de la région visitée qui est cuisiné à la perfection ou pour un ingrédient unique utilisé dans l’établissement, il a toujours des tonnes d’histoires à raconter.  On se sent accueillis comme si nous allions manger chez la famille.  Tout le monde connait notre guide et on nous offre un service incroyable à chaque fois.

Suggestions de cadeaux pour la fête des Mères avec Shop MSD

Je ne vous mentirai pas, le fait qu’il parle couramment 3 langues aide aussi énormément!  Et, c’est la même chose au niveau de l’hébergement.  Nous avons dormi dans une foule d’hôtels différents tout au long du voyage.  Certains étaient plus sobres et d’autres incroyablement luxueux, mais tous avaient un point en commun : ils avaient une vue exceptionnelle, un emplacement de choix ou tout simplement un accueil unique et chaleureux.

Cet hôtel était un véritable coup de cœur avec sa piscine infinie, ses orangers et son luxe opulent…
Piscine infinie avec vue spectaculaire

 

Celui-ci était caché entre deux immenses falaises … Littéralement creusé dans la montagne, il donne directement sur une plage privée où les pêcheurs vont et viennent toute la journée.
Eau turquoise, galets sur la plage, bateaux colorés, nous étions complètement dépaysés.

LE TOURISME

Évidemment, quand on part à l’étranger, on veut rouler et dévorer les kilomètres.  Mais, on désire aussi profiter du voyage pour visiter l’histoire et les endroits incroyables que l’on traverse.  Pendant ce voyage, nous avons eu la chance de visiter plusieurs endroits millénaires.  Déjà, atterrir à Rome le premier jour a bien commencé le périple !  Voir des affiches du Vatican sur la route menant à l’hôtel était troublant.  On prend du temps à réaliser où l’on est et on assume notre décalage une heure à la fois.

Certains moments de ce voyage de deux semaines nous ont fait découvrir bien plus que des villages millénaires…  En voici quelques-uns :

C’est à Sulmona, que nous avons mangé les meilleures pâtes du monde dans un restaurant étoilé Michelin, rien de moins.
Ce soir-là, nous avons affronté la pluie intense pour monter en secret en haut de la montagne derrière l’hôtel. Tout en haut, il y avait un vieux château en ruines et une ville tout autour.  Nous étions trempés!  Mais cette chasse au trésor reste l’un des plus beaux moments de ces deux semaines.
Cette ville de 2800 ans enfouie sous les cendres du volcan Vésuve livre lentement ses secrets à mesure qu’on la creuse.  Sincèrement, quand on sait que certaines portions de plomberie fonctionnent encore après tout ce temps, c’est juste incroyable !!

Une vue incroyable

Cette vue… La moto, c’est aussi parfois les randonnées de nuit et notre randonnée sur la route épique de la statue du Christ nous a donné des frissons. Virages en épingle, montée au coucher du soleil, sublime vue des montagnes environnantes… C’est ce qui rend les voyages à moto si intéressants. On fait partie du paysage, on n’en est pas seulement témoins…
Prendre un traversier à moto demande de la préparation mentale… mais nous avons accompli la mission!
L’immense volcan Etna, qui vient à peine de passer le cap des un an depuis sa dernière éruption, nous a vraiment impressionnés… nous avons pu marcher autour des cratères et avec nos équipements de moto nous avions l’air de deux explorateurs sur Mars.

Rome

Rome… ces deux derniers jours de voyage nous auront permis de bien la connaître.  Une fois les motos rendues au locateur, ce sont les trottinettes électriques qui nous auront permis de visiter la ville et croyez-moi, c’était complètement fou!

Le Colisée qui s’élève dans la ville
La Basilique St-Pierre, Vatican
Nos trottinettes électriques

LES ROUTES

Visiter un autre pays à moto c’est évidemment, s’adapter à la conduite de l’endroit.

Définition de conduire à l’italienne : savoir prendre sa place dans un carrefour giratoire, dépasser pas mal partout où on a deux secondes pour le faire, conduire vite et de façon assumée dans des courbes serrées, tricoter à moto dans le trafic entre les voitures en réalisant avec plaisir que c’est ce que les gens font là-bas et qu’ils vous laissent même la place pour le faire!  Bref, ça demande du culot, de la finesse et des yeux tout le tour de la tête!

Je crois que tous les membres de notre voyage étaient d’accord sur l’exigence que demandent les virages en épingle.  Parce que prendre un virage de ce calibre, surtout lorsqu’il monte ou descend avec une pente évidente, ça demande une bonne dose de courage.  Nous avons dû adapter notre façon de conduire pour bien le faire; jouer avec notre régime moteur et pratiquement oublier les freins et l’embrayage dans certaines conditions.  Pratiquer nos manœuvres au ralenti avant de partir en voyage, nous a été vraiment bénéfique.  Des randonnées aussi exigeantes demandent une vraie préparation avant le départ et s’offrir une formation de rafraichissement avant de partir, est une excellente idée.

Attention sur les routes de campagne au printemps !
Regardez ces virages serrés !!! Je dois l’avouer… les tornanti me manquent depuis mon retour au Québec… Certaines routes étaient tellement pentues et parsemées de virages en épingle, que j’ai crié de satisfaction dans mon casque. Sincèrement, cette sensation qui nous envahit quand on termine une section très technique de virages est une vraie dépendance!

L’HUMAIN

Partir en voyage organisé, c’est aussi rencontrer des gens et partager votre quotidien et vos histoires avec eux.  Pour nous, cette expérience fut grandement enrichissante.  La plupart des couples et des gens qui nous accompagnaient n’en étaient pas à leur première Mégaride.  Certains en avaient plusieurs à leur actif, et ce, partout en Europe ou dans le monde.  Nous avons donc pu discuter de leurs expériences autour de la table lors des repas de groupe et écouter leurs histoires abracadabrantes lors des soirées plus arrosées.

Au fil de ces deux semaines, un sentiment d’appartenance s’est développé entre nous.  On finit par connaître les petites habitudes de chacun et nous développons des liens presque familiaux.  On s’attache aux gens, et on est surtout reconnaissants d’avoir la chance de partager des moments forts avec eux.

Merci à notre guide Massimiliano (@megavoyage mégaride) et à nos merveilleux compagnons de voyage : de gauche à droite : Suzanne, Hélène, Terry, Ginette, Yvon, Raymond, Yann, Debbie, Bill et Valérie. Devant : Daniel et Max

EN CONCLUSION

Ce type de voyage nous fait grandir en tant que pilote, mais aussi en tant qu’humain.  En plus d’apprendre 1000 choses sur l’histoire du pays en visitant ses endroits clés, on peut parfaire sa conduite moto de façon exponentielle.  Repousser les limites en conduisant sur des routes exigeantes où l’on doit se faire confiance et appliquer toutes nos aptitudes, nous rend aussi très fiers.  Je crois que c’est la meilleure façon de se former en tant que pilote tout en profitant de toutes les richesses qu’apporte le voyage.

Vivre notre passion avec des gens qui ont les mêmes intérêts que nous dans un cadre unique, encadré par des gens compétents rend cette expérience marquante.  Le vivre une fois c’est vouloir le refaire chaque année!

Et vous, quand allez-vous tenter le coup ?

 

Pour communiquer avec notre guide et l’agence Mégavoyages : CLIQUEZ ICI

Pour en savoir plus sur le projet Bonne Ride : CLIQUEZ ICI

Crédit photo :  Val Ménard, Max Sheehy, Hybrid Dynamic.

 Continuez votre lecture avec nos derniers articles: