Préparatifs en vue de notre voyage en Can-Am de Montréal au Lac-Placid (New-York)

Le beau temps est enfin à nos portes et nous donne envie de démarrer nos moteurs pour des belles balades de fins de semaine. En bonne « team » que nous sommes, nous avons donc décidé de nous préparer une randonnée pour les 17 et 18 juin. Nous irons vers Lake Placid dans l’état de New York aux États-Unis. Nous serons, pour une rare fois, en amoureux.

Pourquoi Lake Placid?

Nous avons opté pour une destination nous offrant, parait-il, des routes douces et magnifiques sur lesquelles nous avons bien hâte de rouler. De plus, les paysages seraient à couper le souffle. Nous espérons en revenir les yeux pleins de beaux paysages. L’histoire du site olympique d’hiver de 1932 et de 1980 nous intéressent, également, grandement.

Nous ne sommes pas mécaniciens, mais…

Avant le départ, nous recommandons de faire une vérification d’usage tel que le niveau de l’huile, la pression des pneus et l’état de ceux-ci afin d’éviter certains pépins prévisibles. Naturellement, nos petites inspections d’usages s’accompagnent d’une bonne inspection au concessionnaire en début de saison. Il est très important de toujours s’assurer que notre véhicule soit en bonne état.

Planifier son itinéraire sur une application.

Nous avons planifié notre route à partir d’une application téléphonique. Lorsque vous souhaiterez planifier un tel voyage, sachez que pour ce faire il y a plusieurs applications plus ou moins efficaces disponibles tel que : Calimoto, Relive et Moto-Trip. Pour notre part, nous aimons bien nous servir de l’application REVER. Elle est simple à comprendre, à utiliser et le montage de fin de course est bien fait.

Kawasaki H2 Hydrogen : Le fabricant vous présente sa moto à l’hydrogène

Les informations sur le temps de route, la distance à parcourir, la vitesse moyenne sont quelques points forts de l’application. Sans compter le traçage 3D du chemin à parcourir que nous trouvons très intéressant.

L’avenir appartient aux lèves tôt !

Nous conseillons un départ tôt afin de maximiser le temps disponible et de bien profiter de chaque moment du périple. Surtout la première journée qui est souvent plus chargée. De plus, tôt le matin, les routes sont calmes et il est plus facile d’apprécier ce qui nous entoure. Nous quitterons donc la maison vers 7h00.

Bien boucler ses boucles !

Selon nous, la meilleure boucle à faire sera de suivre la côte ouest du Lac Champlain par la route 9 jusqu’à Ausable Chasm. Là, nous ferons notre premier arrêt au grand canyon des Adirondacks. Ensuite, nous suivrons la route 9N en passant par Ausable Forks, jusqu’à Keene pour prendre la route 73 en direction de Lake Placid.

Rouler c’est bien, s’arrêter aussi !

Les pauses sont aussi très importantes sur la route. Que ce soit pour nous reposer, profiter d’une magnifique vue, s’hydrater ou juste pour nous dégourdir et partager un moment de discussions. Lors de chaque pause, nous profitons aussi d’un moment pour rechercher, sur la route à venir, des découvertes panoramiques qui nous auraient échappé lors de la première planification du voyage. Il pourrait y avoir de magnifiques endroits cachés qui seraient décevants de manquer !

Les Adirondacks ont plusieurs beaux endroits qui offrent une vue magnifique ! Pour en nommer que quelques un, Whiteface Mountain, le musée Olympique de Lac Placide, le complexe Olympique de Saut à Ski, la piste de bobsleigh, luge et skeleton ainsi que Franklin Falls Flow Pond font partis de nos points d’intérêts que nous espérons avoir le temps de visiter.

De l’hébergement pour tous les goûts.

Bien que plusieurs disent que l’itinéraire puisse se faire en une journée, Lake Placid est bien desservi en hôtels, motels et même des chalets disponibles sur des sites tels que Airbnb. Toutefois, nous avons constaté qu’il semble falloir se prendre d’avance pour réserver.

Suggestions de cadeaux pour la fête des Mères avec Shop MSD

Dans notre cas, nous avons choisi de séjourner au Crowne Plaza Lake Placid. Notre choix a été guidé par son emplacement central et ainsi pouvoir se déplacer à pied pour le repas du soir. Bien évidemment celui-ci sera accompagné de 2 ou 3 verres et l’avantage de notre choix c’est aussi qu’il nous permet de rentrer en sécurité à l’hébergement, sans devoir conduire nos motos…

Parlant de manger à pied… Oui, mais où ?

Du côté des restaurants, là aussi les choix y seront nombreux. Nous arrêterons, pour le dîner, au « BIG SLIDE BREWERY & PUBLIC HOUSE ». Il s’agit d’une microbrasserie qui serait bien-aimée par les habitués du village Olympique. Le « Smoke Signals» semble être également un autre superbe endroit. Il est situé sur Main Street, aux abords du lac Miroir. Il est décrit comme étant un endroit avec une superbe ambiance de pubs.

Pour l’amateur de viande longuement fumée au fumoir, cet endroit nous semble le mieux indiqué! Tous ceux qui connaissent bien Jimmy savent que la viande et encore mieux fumée est l’une de ses plus grandes passions, tout de suite après sa grise, sa moto et les burgers ! Ou avant, c’est selon !

Comment bien agrémenter le chemin du retour?

Après une bonne nuit de repos et un petit déjeuner à l’américaine, ce sera le temps de reprendre le chemin du retour. Nous prévoyons prendre la route vers 11h, tout juste après notre check-out. Une fois en selle, nous prendrons la direction de la route 86 jusqu’à la 431. De là, nous conduirons vers l’ascension du sommet de Whiteface Mountain qui est à 4800 pieds d’altitude. Nous ferons notre première pause de la journée pour quelques photos souvenirs !

Pour le sommet, il nous faudra prévoir un manteau et des gants plus chauds, surtout pour la quelque peu frileuse Marie-Claude qui a toujours froid ! Après un beau moment de pause à apprécier la vue, nous irons vers « Franklin Falls Flow Pond » par la route 18A. Direction la route 48 qui sera notre tout dernier arrêt touristique prévu à ce beau périple. Si la température le permet, il sera agréable de se tremper l’orteil à l’eau pour se rafraichir.

Attention sur les routes de campagne au printemps !

La finale.

Finalement, nous reprendrons notre itinéraire vers Montréal en prenant une série de chemins tels que : Rock St, la route NY-3, NY-1, NY-2, NY-5, US-11, NY-10 jusqu’à la frontière canadienne. Finalement, nous allons finir autour d’un bon souper à la « Brasserie Champ Libre » à Mercier. C’est autour de la table que nous pourrons nous remémorer les points forts et les points faibles de notre séjour afin de mieux planifier un prochain voyage.

En conclusion.

La préparation d’un voyage comme celui que nous venons de présenter peut en décourager certains. Mais pour nous, rien n’a d’égal que les souvenirs que nous garderons en tête. Nous espérons donner l’envie à nos amis de nous suivre lors d’une telle balade, car pour nous, faire découvrir des coins inexplorés et des vues à couper le souffle est tout aussi essentiel que le carburant dans notre réservoir. Voir les sourires émerveillés sur les visages de nos amis c’est tellement gratifiant que l’effort de la préparation en vaut vraiment la peine.

La date de départ est à nos portes alors nous vous laissons en vous disant que nous vous reviendrons avec un compte rendu de ce voyage dans une prochaine chronique.